Friday, August 18, 2017

World Burger Contest 2009 – Mont-sur-Rolle

août 13, 2009 by  
Filed under burger chef, burger chic, burger mania, Le burger de la mort

1 Burger2 Burgers3 Burgers4 Burgers5 Burgers6 Burgers (2 votes, average: 6,00 out of 6)
Loading...
7 Commentaires

wbc

Roulement de tambour, confettis, serpentins… le Burger Blog se déplace au Mont-sur-Rolle pour l’édition 2009 du World Burger Contest. Les organisateurs ont décidés de faire confiance à nous papilles bien aguerries sur le sujet du hamburger et revêtir la casquette de juré pour cette compétition. Dans un esprit bien vaudois (un verre de blanc stp…), la cérémonie officielle annonce le début de la compétition. Place aux gladiateurs du grill…

1er concurrent: Le Général

vincent_g

La compétition démarre avec le tenant du titre de l’édition 2008. Tel un fin stratège, ce dernier a élaboré son plan d’attaque depuis sa victoire en 2008. Recherche de renseignements, désinformation, opération commando, toute l’apanache des tactiques militaires a été déployée pour assurer sa préparation et sa victoire. Entrée en scène du chef… le ton est donné. Séduction, comédie, improvisation sont mises à contribution pour préparer l’arrivée du Burger sauce 3 moutardes.

Et là point d’esprit militaire, aucune gamelle ou assiette en carton: le burger se présente sur ardoise avec zestes de citron, le tout digne d’un grand restaurant. Première bouchée… la sauce moutarde est un peu omniprésente et attenue le goût de la viande. Fromage parfaitement fondu. Le bémol est attribué à une julienne de légumes quelconques. Au final, très bon burger et superbes présentation. RANK: 3e égalité

Sauce 3 moutardes
gros grains, dijon et douce), pain fait par un boulanger, boeuf, saisi dans le vinaigre balsamique, puis cuisson lente, julienne de poireaux, oignons caramélisé, fromage carré classique

2ème concurrent: Le râleur

gillesPlace à l’éternel 2e du World Burger Contest. Mais cette année il est bien décidé à décrocher la spatule qui lui revient de droit. Tout de blanc vêtu, le chef se présente à nous. Ambiance Dick Rivers sur la route 66, cheveux au vent, à bord de sa cadillac rose. So funky! Grondement de moteur, les burgers cadillac roulent à vive allure en direction de notre table. Après quelques drifts et un parcage latéral, nous découvrons les bêtes. Première bouchée…. que dire, la perfection. Nous sentons tous les ingrédients du burger dans un festival de saveurs continues. Clin d’oeil aux portes frites dans le coffre. Au final, un coup de coeur pour le goût de ce burger et sa texture. RANK: 2e

Cadillac Burger
2/3 entrecôte de bœuf, 1/3 viande de porc, fromage 2 cheddars (sharp + goudah), salade, oignon, sauce ketchup, BBQ, mayo tabasco workshester, cognac, sel et poivre, accompagné de patatoes maison au paprika.

3ème concurrent: Le mexicain

cedricEntrée en scène du latin lover, vainqueurs des précédentes éditions du Burger Contest. Et là, l’expérience parle. Aldo Maccione en tremblerai dans son string leopard! Que de séduction, flatteries, douces paroles pour le jury. Tel un tentateur, il nous invite à le suivre dans la maison pour profiter d’une ambiance plus lounge. L’ambiance est donnée. Sous main à l’éffigie du maître, détournement de logo et sponsors officiels. Arrivée du Berger King. Et là, belle surprise avec le boeuf mariné. Première bouchée… on sent immédiatement le nirvana. Ce boeuf est juste divain et directement importé du Mexique. Les frites sont grillées à la perfection et la petite touche secrète du chef avec de l’huile de truffe blanche rend cet instant magique. Au final, du lourd du lourd du lourd, on ne rigole pas avec le Berger King. RANK: Winner !

Berger King
Viande mexicaine Arrachera, pain au maïs, sauce mayonnaise ail d’ours, salade, frites cuites à l’huile de truffe

4ème concurrent: Big W

wPlease make way for Mister Big W. Et non ce n’est pas Georges, mais un grand monsieur qui représente fiérement les couleurs du drapeau britannique et la culture anglo-saxonne. Au menu, ambiance rugby et Marsupilami, welcome to Newz Zeland! La concentration est de mise pendant la préapration. Aucune distraction ne sera admise pour réussir ce plat. Arrivée du plateau de l’équipe des All Blacks Burgers. Première bouchée…. le jury approche de la barre des 2/1000… les critiques deviennent difficiles… bon burger, mais les arômes étaient un peu absents. Excellente idée pour les sauces séparées (miel mhhhh) malheureusement le burger était un peu trop sec. On aurait préféré avoir la sauce dans le burger. Bonnes pommes de terres. Au final, bonne idée pour ce burger qui a offert un peu d’exotisme dans cette compétition. RANK: 3e égalité

All Blacks Burger / New Zeland burger
2/3 bœuf et 1/3 d’agneau mariné + pommes-de-terre en purée, épice provençaux. Deux sauces, une à la menthe et l’autre au miel sauvage, menthe du jardin et moutarde.

5ème concurrent: Le Newcomer

nonameComme dans toute compétition, il y a toujours un outsider, le candidat de dernière minute que personne n’attend. Sa présence suscite le doute et la crainte de la part des autres concurrents. Que nous prépare-t-il? Sait-il flamber le cognac? Peut-il griller des burgers les yeux fermés? Autant de questions qui ne trouveront aucune réponse. Et dans cet esprit son burger laisse le doute planner: pas de nom.

Arrivé du « fantomas » sur nos assiettes. Et là pas de chichi, on reste authentique et on déguste un burger comme il se doit: avec les mains. Un gros coup machoire, et la sauce déborde, la viande perd son jus, on en a plein les doigts et on en redemande! La sauce tomate nous a paru un peu omniprésente et du coup, a diminué le goût des autres ingrédients. Les buns « maison » sont ultimes; nous adorons le homemade. Au final, un bon burger, jouant sur la carte de la simplicité pour rester en marge des concurrents. RANK: 6e

No name
Boeuf mélangé au fromage, buns « maison », ruccola et sauce aux tomates séchées.

6ème concurrent(e): La Boulangère (on sait que c’est toi qui a fait le pain ^_^)

celineBob si tu nous entends ^_^ et bien quelle belle façon de terminer cette compétition avec un retour aux sources et une touche féminine. Entrée en scène de Céline. Confidence sur un coin de buns, elle nous avoue avoir voulu faire un burger tiramisu. Grande tristesse de ne pas l’avoir vu. Du coup elle s’est rabattue sur une recette plus old school. Hmmm qqch me dit que ce burger va être très diététique. Et ce n’est pas faux. Des légumes frais à tous les étages viennent épouser délicatement la viande de boeuf épicé. Le jury féminin est conquis. Les buns maison sont également un régal. Bémol, les légumes étaient trop présents et ont attenué l’impact de la sauce cocktail et la viande. Au final, une belle note pour terminer ce concours qui nous a conduis jusqu’au bout de la nuit.

Back to the roots
Bœuf épicé, laitue, tomate, concombre, fromage, buns maison et sauce cocktail

En conclusion

Cette édition 2009 a été riche en émotion. Nous tenons à dire un GRAND merci à tous les participants et organisateurs du World Burger Contest pour leur accueil, générosité et gentillesse. Une journée digne d’un burger-blogger 😉

Back To The Roots : Bœuf épicé, laitue, tomate, concombre, fromage, buns maison et sauce cocktail

Commentaires

7 réponses á “World Burger Contest 2009 – Mont-sur-Rolle”
  1. avatar Patrick Bertschy dit :

    Excellent! Salivant!

    Par contre, je ne saisis pas bien l’idée d’utiliser de l’agneau. Quite à être américano-simpliste: un buger se fait avec du boeuf.

    Sinon, où sont les limites? Un blenis au caviar est aussi un burger?

    • avatar Cédric Berger dit :

      Salut Patrick,
      en effet je suis d’accord avec toi, il s’agit d’une erreur dans l’article. L’Arrachera c’est bien du boeuf provenant du Mexique et non de l’agneau.
      cédric alias le Mexicain

  2. avatar Céline dit :

    Concernant les buns maison… ben non on ne mentait pas c’est bien Greg qui les a faits lui-même (sans mon aide en plus!!) donc il aurait dû passer avant moi :o) Par contre promis l’année prochaine je le fais ce burger-tiramisu :o)

  3. avatar Grég dit :

    C’est ce qu’on appelle de l’altruisme… faudra d’ailleurs penser à mettre une note concernant ce trait de caractère qui se perd. Sur un mal entendu j’aurais peut-être fini avant dernier! Merci à tous les lapins… promis l’année prochaine je commanderai mon pain chez le boulanger, je viendrai en hélicoptère et déposerai mes burgers dans vos assiettes après avoir effectué 100 mètres de chute libre, et surtout, je chaufferai mes buns! :o)

  4. avatar JMB GRAND dit :

    JMB GRAND aime.

Partagez votre avis

Donnez-nous votre avis...
oh, et si vous voulez insérer une image créer un gravatar!

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.