Wednesday, August 16, 2017

Elvis Blue Cheese – Holy Cow, Lausanne

juillet 8, 2009 by  
Filed under Burger Guide, Lausanne

1 Burger2 Burgers3 Burgers4 Burgers5 Burgers6 Burgers (14 votes, average: 5,21 out of 6)
Loading...
10 Commentaires

evlis_holy_cow

Imaginez Elvis tout de blanc vêtu, au fin fond d’une cave de maturation à fromage, vous fredonnant « Viva Las Vegas »… et bien voilà le sentiment qui m’a traversé l’esprit au moment de commander le Elvis Blue Cheese au Holy Cow à Lausanne. « Du roquefort dans un burger? Devrais-je me manifester et crier à l’hérésie? »… Mais dans un esprit de découverte, je range au placard mes idées préconçues sur l’hégémonie du Cheddar et du Gruyère sur le monde du fast food, et me prépare à embarquer pour un aller simple en direction de Memphis, Tenesse !!!! (plus exotique que d’aller dans L’Aveyron, fief du Roquefort).

Première bouchée… et là le bonheur! A deux doigt de mettre à chantonner « love me tender » en serrant délicatement ce burger contre moi, je ne peux qu’apprécier le mélange des saveurs de bacon fumé, roquefort, viande grillé… En fin de carrière, Elvis était connu pour manger des quantités hors normes de bacon; s’il avait découvert le Holy Cow, je n’aurai pas donné longue vie au cheptel porcin du fournisseur de cette enseigne. Je dois avouer que l’association du roquefort/bacon avec la viande parfaitement cuite est un pur bonheur… Comme toujours, le pain du Holy Cow est moelleux et se distingue très largement des buns industriels à la « Trikatel ».

Je ne suis pas un grand fan des plats ou sauces épicées… et soudain je me rappelle que le menu stipulait « mayo épicée ». Sueur froide… pourtant je ne ressens rien; serait-ce le même piège que ces minuscules poivrons asiatiques ou mexicains qui sont des bombes épicées à retardements? A mon grand soulagement, rien de tout cela. Adepte des plats épicés, passez votre chemin.

Accompagnement – chips normales et « version » schtroumpfs bleus. A noter qu’elles sont toutes allégées (50% gras en moins), je vois déjà d’ici Elvis se retourner dans sa tombe. Mais contrairement à ma première dégustation, les chips étaient salées et bien meilleures. « Hmm… auraient-ils lu ma critique? aurais-je été démasqué? Pourquoi tout le monde me regarde? »

En conclusion, pour ma deuxième visite chez de Holy Cow, je confirme qu’il s’agit vraiment d’une des adresses à retenir à Lausanne et vous conseille vivement de le tester !

PS: il est plus judicieux de vous rendre en dehors des heures de pointes si vous voulez déguster les burgers sur place, peu de chaises à disposition…

Lieu :

Holy Cow, Gourmet Burger and Juice Bar – Rue Marterey 1-3, 1005 Lausanne – www.holycow.ch

Burger :

Elvis Blue Cheese – Boeuf, roquefort, bacon fumé (oh yeah!!!), mayo épicée, salades, confits d’oignons rouge.

Prix :

CHF 12.90

Résumé :

Taille :   burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Présentation :  burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Pain : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Goût :  burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Viande : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Accompagnements : burger_meterburger_meter
Note générale : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meterburger_meter

Commentaires

10 réponses á “Elvis Blue Cheese – Holy Cow, Lausanne”
  1. avatar lamouk dit :

    Un vrai petit bout d’amérique dans l’estomac!
    Je dois dire que j’ai été impressioné par la taille du burger (surtout que j’ai commandé un double sans savoir a quoi je m’attendais)! Un gout incroyable, on voit que les produits sont frais et de très bonne qualité. Seul défaut que j’ai pu trouver c’est le fait qu’il ne cuisine pas de fritte… ahlalalala un burger sans fritte c’est pas très americain tout ca…
    En revanche ils vous servent de bonne chips de couleur violette! (cela ne remplace pas les frittes malheureusement) en tout cas je conseil a tout les amateurs de burger cet endroit original!

    Si je devrais mettre une note sur 6 je met un 5.5, je justifie ca par le manque de frittes!

    Sur ce bon appétit!

  2. Yé! tellement bien cet endroit! Moi qui était dégoutée des burgers à cause du grand M jaune, me voilà ressucitée! 😀 Mon préféré c’est le camembert and cranberry chicken: goûtez le!!! sensation assurée de nostalgie thanksgivingienne!!!! 😉

    Ptits comms correctifs à propos de vos propos (hoho):
    #1 « Love me tender » c’est franck sinatra et pas elvis…le pauvre, il doit avoir mal au dos à force de se retourner dans sa tombe.
    #2 Holy cow! n’est pas américain mais anglais….donc rien de bizarre à ce qu’il n’y ait pas de frites puisque les anglais sont passés maître dans l’art de faire des choses tellement…louche! 😉

    Vive les vaches!!

    • avatar blx dit :

      Merci pour le « hint » sur le camembert and cranberry chicken, on le rajoute à notre longue liste de burger à tester…

      PS: allez, pour éviter que trop de monde ne se retourne dans sa tombe :-)
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Love_Me_Tender_(chanson)

    • avatar Kyk dit :

      1) Love me tender n’est pas de Sinatra…

      « Love Me Tender est une chanson sentimentale écrite par Ken Darby pour Elvis Presley, dont la version a été éditée par RCA en 1956. Pour des raisons contractuelles, le nom de Darby n’a pu apparaître sur disque ou sur les feuilles de musique de l’époque. On y voit à la place le nom de sa femme, Vera Matson, ainsi que celui du chanteur »

      2) Holy Cow n’est pas anglais mais écossais… Ne jamais dire à un écossais qu’il est anglais! British yes, but not English!

      C’est bien d’être critique, mais il faut encore savoir de quoi on parle 😛

  3. avatar li belle bulle dit :

    grands dieux ce que je suis tourte! honte à moi et mille excuses!!! 😉
    dommage que je ne sois pas burger…. ! ^^

  4. avatar Kyk dit :

    J’aime aussi le mariage fromage bleu et bacon (ou jambon cru), qui est, en Espagne, une combinaison très commune pour les sandwiches!

    Très joliment inspiré! Et mon préféré sans aucun doute!

  5. avatar Lenic dit :

    Waw de waw de waw !

    C’est l’ultime burger !

    Mieux qu’un orgasme (ça dure plus longtemps)

  6. avatar Vincent dit :

    Wonderful! LA référence du Burger à Lausanne! un vrai petit coin d’amérique!!!!

  7. avatar McKlee dit :

    Elviiiiiiiis ! (Blue Cheese)
    Rhaaaa c’est bon. Un vrai burger comme on le ferait à la maison avec des produits de qualité, du goût un sirop sympa.
    Des critiques ??? Hmmm oui, c’est copieux alors quand tu as fini le burger t’as envie d’un second, mais t’as plus faim 😉

  8. avatar gordo dit :

    je viens de me faire mon 1er holy cow
    ben putain, les gars qui font ce blog, vous avez jamais mangé de vrai burgers..
    j’ai justement pris le elvis blue cheese, au vu des nombreuses distinctions que vous lui donnez, j’ai été vraiment tres deçu, un bete steak haché dans un pain froid et avec beaucoup trop de salade, j’ai eu beau chercher le fromage bleu, introuvable, beaucoup trop de salade qui sert a rien, et en plus je suis resté sur ma faim.
    le pire, c’est le prix, 14 balles pour le burger simple, 20 balles (VINGT!!) pour 8 frites qui se courent apres, et, traitez moi de sale americain, mais ya meme pas de coca… un burger sans coca.. on a jamais vu ça…
    tu peux avoir du thé frois bio (wouhouuu) ou alors un biere (3dl) pour « seulement » 3.- de plus…
    serieux c’est du foutage de gueule, pour 23 balles tu te fais un vrai repas un peu partout ailleurs..
    alors bon, je veux pas faire chier, c’est pas deg, loin de le, mais franchement c’est pas du tout le meilleurs burger du monde ou je sais pas quoi, c’est a peine au niveau du big tasty..
    venez au tex a nyon si vous voulez vraiment vous faire un truc correct.

Partagez votre avis

Donnez-nous votre avis...
oh, et si vous voulez insérer une image créer un gravatar!

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.