Wednesday, August 16, 2017

Bûcheron Cheese – Rando Burger, Saint-Cergue

mars 11, 2013 by  
Filed under Autres, Burger Guide

1 Burger2 Burgers3 Burgers4 Burgers5 Burgers6 Burgers (7 votes, average: 5,43 out of 6)
Loading...
1 Commentaire

 

« A fond la randonnée » criait Véronique, l’antithèse de Johnny Weissmueller aperçue dans Koh Lanta 7. Voilà le grand moment de télé made in TF’aim qui m’a poussé à mettre mes bâtons de nordic walking dans le coffre de mon gros 4×4 façon épouse désœuvrée d’expat’ et à filer l’assaut de la colline Nyonnaise pour me jeter un burger derrière le pull polaire. Oui les gens, le FeiRoss 2013 boude les CFF pour aller se sustenter, d’autant que le restaurant Rando Burger, ben faut aller se le chercher là-haut à Saint-Cergue. Relais de marcheurs du dimanche suintant l’andropause ou repère de débardeurs maniant l’husqvarna, c’est finalement un Woody Diner US 60ies façon Lana Del Rey en classe verte que je découvre en poussant la porte. Joli troquet que ce Rando Burger, du bois, un grand bar central, des tabourets hauts avec pignon sur la cuisine, c’est du net et du gentillet sans ode aucune à la taxidermie.

Le Bûcheron Cheese Burger, ou quand la chemise à carreaux part à la cuite avec les draps blancs.

Une place près de l’entrée et une bière artisanale commandée, je me plonge dans la carte. Cette fois, j’ai envie d’authentique, il me faut du rude, du montagnard, un burger qui colle au cadre, du coup le Bûcheron Cheese burger semble très clairement s’imposer. Et on me mettra des frites avec ça ! Après 15 minutes, le burger arrive… ou plutôt je vais le chercher, ça se passe comme ça ici. Servi dans une corbeille sur un lit de frites grand format, un emballage papier le tenant au chaud tout en maintenant le suspens de la découverte encore quelques instants. Poste déballage, je découvre un burger dense. Le pain au sésame est très classique mais solide. Toasté, il est moelleux à l’intérieur et croustillant dehors. La lambourde le bacon n’est ni trop huileuse, ni au charbon, elle est juste parfaitement grillée, une réussite ! Le fromage fondu, en tranche unique, est bon et relativement corsé. Un choix judicieux qui équilibre bien la douceur des oignons confits, présents en abondance. Quand à la viande calibrée à 160g par une petite boucherie de la région, elle est juteuse, fraîche et bien assaisonnée. La cuisson ou plutôt la saisie était à ma convenance toutefois femmes enceintes et amateurs de viande cuite l’aurait pour sûr renvoyée en cuisine pour un second tour. Malgré cela on tient présentement un burger avec un très bon rapport qualité-prix surtout lorsqu’on y ajoute des frites épaisses 1×1 Brussels style qui étaient absolument délicieuses.

Toutefois, même entouré de nature avec les lapinous qui bondissent et les piafs qui couinent, tout n’est pas toujours parfait. Mon reproche cible ici plus l’imaginaire que la qualité irréprochable du produit. Et c’est la sauce qui encore une fois est l’élément perturbateur, le pavé dans la marre, le sac en plastique sur le chemin forestier. En effet, le guide de hauts fourneaux a choisi de souligner le goût de ses ingrédients par une sauce BBQ. Cette dernière est équilibrée et d’une rhéologie aboutie. Et je n’ai aucun problème avec le fait que son bon goût fumé, modifié ou non, soit certainement signature d’un célèbre saucier américain actif également dans mon frigo à la belle saison. Ce que je comprends moins, c’est son adéquation avec le nom du burger. Les bûcherons ça coupe du bois, ça veille sur la forêt et ça remet le pull polaire vert et orange au goût du jour dans les bars. Et rien dans le présent burger ne me fait penser à un vague bûcheron, même pas à un apprenti de 1ère année. Le bœuf dans le pâturage, les porcs à la ferme, les oignons dans le potager et le BBQ au parc Bourget. Mais où, diantre, est la forêt dans cette affaire?! Je ne demande pas du lard de sanglier, ni une sauce chasseur, mais au moins un petit champignon que diable, ou je ne sais pas, des pignons de pin grillés ou encore des jeunes pousses d’épicéa pour la verdure. De plus le burger n’est même pas massif au point qu’il puisse être comparé au physique généralement imposant d’un bûcheron.
Alors à moins que vous me prouviez que le bacon pousse sur un arbre (certainement un fantasme du burgerblogger Ko), va falloir me le typer SOUS-BOIS dare-dare ou alors le rebaptiser Texas Burger… comme tout le monde.

Lieu :

Route d’Arzier 12- 1264 Saint-Cergue- tel 022 360 03 03 – http://www.randoburger.ch/menu

Ouvert tous les jours midi et soir sauf lundi et mardi, burger à emporter, free wifi

Burger :

Bûcheron Cheese : Boeuf 160 gr, fromage, oignons caramélisés, bacon, sauce BBQ

Prix :

Chf 14.90 – + 5.- pour frites et minérale 3dL

Résumé :

Taille : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Présentation : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Pain : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Goût : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Viande: burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Accompagnements : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter
Note générale : burger_meterburger_meterburger_meterburger_meter

Commentaires

Une réponse á “Bûcheron Cheese – Rando Burger, Saint-Cergue”
  1. avatar West Coast dit :

    Il donne envie ce bûcheron cheese. Vivement que j’aille le tester.

Partagez votre avis

Donnez-nous votre avis...
oh, et si vous voulez insérer une image créer un gravatar!

This blog is kept spam free by WP-SpamFree.